NOYZIN
Image default
Chroniques

Fantastic Negrito – Fantastiquement vivant !

Quelques jours avant le passage à l’année 2000, Xavier Dphrepaulezz se réveille dans un lit d’hôpital après 3 longues semaines de coma et les deux bras en miettes après un accident de voiture. Sa convalescence est l’occasion de retracer le fil de sa vie : ses études de musique à l’université de Berkeley, le deal de crack à San Francisco, la prison, un contrat avec le manager de Prince, la drogue, les meurtres de son frère, de son cousin, de son meilleur ami…de quoi tirer un bon film dramatique avec de nombreux rebondissements. A l’origine amoureux de hip-hop, le musicien dévie de route pour retrouver les racines de la musiques noire américaine, du blues à la funk, au moment où l’Amérique est en plein mouvement black lives matter. Notre Xavier, d’abord musicien avant de devenir cultivateur d’herbe à fumer redevient alors musicien après avoir frôlé la mort : une renaissance.

Avec Please don’t be Dead, sorti le 15 juin 2018, Xavier, alias Fantastic Negrito, est une bande son magistrale, après un excellent The Last Days of Oakland en 2016 et récompensé par un Grammy Award. Please don’t be Dead rend hommage au blues noir américain mais s’évade également du coté des Led Zeppelin (Plastic Hamburger) ou de Prince (Dark Windows), quand bien même on ressentira d’avantage l’avantage d’un maître tel que James Brown (The Suit That Won’t Come Off). La nonchalance côtoie la rage et la douceur côtoie la fureur. Les 38 minutes se dégustent avec plaisir et passent en un clin d’oeil, tel un coma empli de rêves.

Des onze pistes de l’album, difficile de sortir des titres du lot, tant l’ensemble s’accorde parfaitement malgré le bouillon d’influences qui s’y retrouve. Le coup de coeur revient cependant à  A Boy Named Andrew, titre dans lequel Fantastic Negrito, en 4 minutes et 22 secondes débale toute sa palette de couleurs et de talents. Please don’t be Dead est assurément l’album de blues-rock immanquable de l’été, voir de l’année 2018.

Comments

comments

Articles Similaires

Odrylane – Odrylane

Monsieur Noun

Khemmis – Desolation

Monsieur Noun

Sombonoria – Derevaun

Monsieur Noun